Topologie(s)

4874-w620

Si, à l’aide d’un crayon, on dessine une ligne continue (on ne lève pas le crayon) qui ne se croise pas et qui termine là où elle commence, la zone de la feuille non dessinée se décompose en deux parties, l’intérieur de la figure, qui est borné, et l’extérieur, qui ne le serait pas si la feuille ne l’était pas. Pour s’en rendre compte, il suffit de découper la feuille à l’emplacement de la ligne, on obtient bien deux morceaux.

via Théorème de Jordan — Wikipédia

à rapprocher de bornes, de frontières.

L’important pour moi ici, c’est « ligne fermée », intérieur et extérieur.

Il faut étudier les surfaces, puis on peut chercher les volumes.

Enfin, voir le lien entre le temps et l’espace.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s