mort imminente

Plusieurs neuroscientifiques expliquent les expérience de mort imminente par une altération de la conscience, celle-ci étant due à la perturbation de la chimie cérébrale se produisant durant le processus de mort ou pouvant résulter d’une réponse psychologique à la perception de la menace de mort67. Le cerveau est supposé être hypoactif pendant un arrêt cardiaque. Cependant la neurophysiologie au moment de l’arrêt cardiaque n’a pas été systématiquement étudiée chez les survivants d’un arrêt cardiaque, des indices laisseraient penser que ce n’est pas le cas au début de l’arrêt cardiaque, des poussées de l’activité électroencéphalographique (mesurée par l’index bispectral) ont été rapportées chez les humains subissant le don d’organes après décès cardiocirculatoire68. Un modèle animal a été établi pour analyser l’état de conscience chez les mammifères lors des premières dizaines de secondes de la mort clinique69. Les résultats expérimentaux permettent d’observer une augmentation généralisée et transitoire de l’activité cérébrale associée à une forte excitation cérébrale.

via Expérience de mort imminente — Wikipédia

 

1002-std2a-k-malevitch

Advertisements

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s