sept trous dans la tête

Charles de Bovelles (1479-1567) (parfois orthographié Bouelles) est un humaniste Picard, né à Saint-Quentin, qui nous intéresse ici pour avoir été l’auteur du premier livre de géométrie imprimé en français (en 1511).

Tous les conduits & pertuis du corps humain, tant pour la vertu attractive, que pour la vertu expulsive, sont par Nature de ronde figure.

a ronde figure est moult plus noble, & de plus grande vertu que la carrée. Le monde est rond, & à l’imitation du monde, Nature a ordonné à l’homme les conduits & pertuis de son corps en la ronde figure, tant pour servir à la vertu attractive, qu’à la vertu inférieure et expulsive. En la tête de l’homme, il y a quatre sens extérieurs, ayant leurs conduits & pertuis servant à la vertu attractive. Le plus haut sens extérieur est l’ouïe, ayant deux oreilles, servant à la vertu d’ouïr les sons, & principalement la voix. Le second est la vue, ayant les deux yeux attirant la lumière & les couleurs. Le tiers est l’olfactif, ayant deux narines, pour attirer les odeurs. Le quatrième est la bouche, où gît le goût, à recevoir & attirer toute l’alimentation de l’homme, tant en boire qu’en manger. Et sont les pertuis & organes de ces quatre sens, formés en rondeur, pour la plus grande & expédiente commodité de leur opération. Puis au ventre, ou sous le ventre de l’homme, il y a trois pertuis, servant à la vertu expulsive. Au milieu du ventre est le pertuis de l’ombilic, servant à quelque évaporation de l’air intérieur. Au dessous est le pertuis génital, servant à la génération, & expulsion de l’urine. Le dernier & inférieur pertuis est à mettre hors les excréments de la viande, répondant à la terre. Ainsi sont ces pertuis en belle proportion, & imitation des trois éléments inférieurs, l’air, l’eau, & la terre. Le feu de l’homme gît au cœur, qui est couvert, sans quelque pertuis, pour mieux faire la décoction & digestion de toute alimentation, & la tourner en nature de sang, auquel gît & repose l’âme & toute la vie de l’homme.

image003

image013

 

cf http://dutarte.perso.neuf.fr/instruments/sept%20trous%20bovelles.htm

Advertisements

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s