conscience

L’Esprit conscient. À la recherche d’une théorie fondamentale1 est un ouvrage du philosophe australien David Chalmers, d’abord publié en 1996 en anglais sous le titre The Conscious Mind: In Search of a Fundamental Theory. Ce livre traite de questions fondamentales relevant de la philosophie de l’esprit et il fut considéré au moment de sa parution comme une petite révolution dans la façon de concevoir les aspects subjectifs de la conscience 2. Il présente une stratégie anti-réductionniste originale qui se veut compatible avec le paradigme naturaliste dans lequel Chalmers s’inscrit totalement.

Dans cet ouvrage, David Chalmers tente de comprendre ce qu’il appelle le « problème difficile de la conscience », qu’il distingue des « problèmes faciles » relatifs au fonctionnement de l’esprit — problèmes scientifiques qui sont techniquement complexes, mais dont la résolution ne pose pas de problèmes épistémologiques tels qu’on puisse douter de la possibilité de les résoudre. Le problème difficile de la conscience vise, quant à lui, la conscience phénoménale, c’est-à-dire la nature même des états conscients en leur dimension phénoménale. Contrairement aux fonctions cognitives de l’esprit qui sont impliquées dans le langage ou la mémoire, par exemple, la conscience phénoménale serait inexplicable en termes de processus neurophysiologiques et ses propriétés, irréductibles aux propriétés physiques telles que nous les concevons aujourd’hui.

Alors que l’on peut espérer un progrès dans la compréhension des mécanismes de l’esprit grâce aux diverses sciences s’occupant du mental — sciences cognitives, sciences du comportement, neurosciences, etc. — la résolution du problème difficile de la conscience requiert, selon Chalmers, une théorie fondamentale qui intègre la conscience phénoménale. L’élaboration d’une telle théorie implique un programme de recherche spécifique.

Je ne l’ai pas lu ce livre mais viens de voir un film de plongée en immersion dans les ghettos de Vancouver. »Streets of Plenty » (anglais, sans sous titre)

Il y a un code mais j’ai pas eu a réfléchir beaucoup pour le trouver.
Je te l’envoie par mail si tu ne le trouves pas.

ça parle de consommation, d’addiction.

a 56 minutes on y parle des artères de la pression sociale

C’est bientôt Noël.

giphy

 

disposable heroes of hiphoprisy-television the drug of the nation

One Nation under God
has turned into One Nation
under the influence of one drug

Television, the drug of the nation
Breeding ignorance and feeding radiation

TV, it satallite links
Our United States of Unconsciousness
Apathetic, therapeutic and extremely addictive
The methadone metronome pumping out
150 channels 24 hours a day
You can flip through all of them
and still there’s nothing worth watching
TV is the reason why less than ten percent of our
nation reads books daily
Why most people think Central America
means Kansas
Socialism means unamerican
and Apartheid is a new headache remedy
Absorbed in it’s world it’s so hard to find us
it shapes our minds the most
Maybe the mother of our nation
should remind us
that we’re sitting too close
to the…
Television, the drug of the nation
Breeding ignorance and feeding radiation

TV…
is the stomping ground for political candidates
Where bears in the woods
are chased by Grecian Formula’d bald eagles
TV…is mechanized politics
remote control over the masses
co-sponsored by environmentally safe gases
Watch for the PBS special

….

 

 

 

stuffyoushouldknow-podcasts-wp-content-uploads-sites-16-2013-09-crack-600x350

Advertisements

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s