Hétéronomie

REPARATION DES VELOS PENDANT LE TOUR DE FRANCE 1953

L’hétéronomie est le fait qu’un être vive selon des règles qui lui sont imposées, selon une « loi » subie. L’hétéronomie est l’inverse de l’autonomie, où un être vit et interagit avec le reste du monde selon sa nature propre.

Chez l’être humain, l’hétéronomie représente l’impossibilité concrète ou l’incapacité morale à se donner ses propres lois et à se régir d’après elles ; l’autonomie est chez l’humain la faculté de vivre et d’agir selon ses propres forces, motivation et morale. Il y a ainsi un double aspect externe : violence concrète d’une relation ou d’un système de pouvoir ; et interne : endoctrinement idéologique, pression sociale. La notion d’hétéronomie est très proche de celle d’aliénation bien que celle-ci soit tenue pour plus floue, moins technique (sauf chez Marx). L’épître aux Galates est l’un des rares textes de l’Antiquité qui discute de l’hétéronomie religieuse.

On peut élargir les notions d’autonomie et d’hétéronomie à tout système, notamment vivant, et en particulier à un écosystème: cela mène alors aux questions d’exploitation, de dégradation, de destruction de la nature.

Advertisements

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s