Tempus fugit

Mais en attendant, il fuit : le temps fuit sans retour, tandis que nous errons, prisonniers de notre amour du détail. »

via Tempus fugit — Wikipédia

 

Roman Opałka, né le 27 août 1931 à Hocquincourt (Somme), et mort le 6 août 2011 à Chieti (Italie)1,2, est un peintre et photographe francopolonais.

De 1965 à sa mort, il se consacre à l’œuvre de sa vie dont le but est d’inscrire une trace d’un temps irréversible. Ses moyens d’expressions sont majoritairement ses Détails (des suites de nombres peintes sur toile), des autoportraits photographiques et des enregistrements sonores de sa voix.

 

opalka-1965-1-%e2%88%9e-detail-2330825-2335886

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s