Politique

  • la politique en son sens plus large, celui de civilité ou Politikos, indique le cadre général d’une société organisée et développée ;
  • plus précisément, la politique, au sens de Politeia, renvoie à la constitution et concerne donc la structure et le fonctionnement (méthodique, théorique et pratique) d’une communauté, d’une société, d’un groupe social. La politique porte sur les actions, l’équilibre, le développement interne ou externe de cette société, ses rapports internes et ses rapports à d’autres ensembles. La politique est donc principalement ce qui a trait au collectif, à une somme d’individualités et/ou de multiplicités. C’est dans cette optique que les études politiques ou la science politique s’élargissent à tous les domaines d’une société (économie, droit, sociologie, etc.) ;
  • dans une acception beaucoup plus restreinte, la politique, au sens de Politikè, ou d’art politique se réfère à la pratique du pouvoir, soit donc aux luttes de pouvoir et de représentativité entre des hommes et femmes de pouvoir, et aux différents partis politiques auxquels ils peuvent appartenir, tout comme à la gestion de ce même pouvoir ;
  • la politique est le plus souvent assortie d’un épithète qui détermine sa définition : on va parler de stratégie politique1 par exemple pour expliquer comment elle se situe dans une perception combinatoire et planifiée de nature à lui faire atteindre ses objectifs.

 

Pour être clair, ce qui m’intéresse est là :

« cadre général d’une société »
pas du tout ça : »organisée et développée », ça ne signifie rien.

société comme ensemble(s),groupe(s) ( informe ), cadre comme périmètre(s) ( mobile, inexistant parfois ).

Les deux forment un tableau, et ramènent à composition, couleur, vibration, et cætera …

C’est là que l’on peut imaginer loin dans le plan, dans le temps et dans l’espace.

200_s

Et cetera, aussi écrit et cætera ou et caetera, abrégé etc. ou plus rarement &c.1, est une locution adverbiale issue du latin médiéval et cetera desunt qui signifie « et les autres choses manquent »2 et qui est utilisée pour montrer qu’une liste n’est pas exhaustive. On peut à nouveau l’abréger en employant l’esperluette, ce qui donne &/c., &c., ou &ca ;3 ces dernières formes sont maintenant désuètes.

 

 

 

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s