chemin de faire

nettoyage-hygiene5568630863be6Je reprends ton texte , que je trouve très juste.

Je ne fais pas de phrases. j’ajoute juste des notions qui présentent, introduisent,complètent.a discuter et mettre en forme.

Pourquoi écrire « ils »?

pourquoi pas « nous »?

Temps de réaction est un temps de recherches entre deux artistes, Pierre-Yves Fave et Patrick Fontana qui travaillent ensemble depuis 2004.

simplification des origines : littéraire , arts vivants, dessin d’une part, modelage, vidéo, arts-sciences et pratique numérique de l’autre.

Ce temps de recherches prend la forme d’un dialogue écrit qui tourne autour de l’homme et l’ordinateur, la place du geste humain dans les nouveaux outils numériques, la place de l’homme dans nos sociétés numérisées, l’inutilité de l’art et le rôle de l’artiste,  …

volonté :

questionner des intersection de plans, traverser des frontières, chercher ensemble des points de repère, assurer mutuellement nos pas, afin de trouver des formes et directions communes, en conscience, et utiliser avec éthique les moyens disponibles .

Il s’agit d’une certaine manière de rendre accessible des expériences vécues, de les mettre en forme et de créer un tissu dense de probabilités, une vue d’artiste, une image mentale à partager et ainsi ouvrir le dialogue à d’autres.

Ils prennent appui sur l’étude qu’ils entreprennent sur la machine de Louis Couffignal mathématicien et cybernéticien français, machine de calcul universelle en construction dans les années 50, en quelque sorte le premier ordinateur français.

Conçue sans mémoire (pour le programme), adaptée à une tâche unique , elle s’est révélée obsolète avant sa finition face à ses concurrents américains (IBM) qui commençait déjà la commercialisation d’ordinateurs.

En parallèle, le dialogue a pris la  forme d’une série de billets ou posts qui se répondent et construit une pensée commune sur les questions qu’ils se posent,

sans contraintes,—— (avec le moins de contraintes possible)

(ajouter quelque chose autour de la notion d’open source, livre ouvert ou cartes sur table, non?) – dire que c’est déja en ligne, qu’on avance dessus .)

en ayant le « souci de soi »*. ————–belle ouverture.

Le résultat de cette démarche entamée le 2 juin 2016 reste incertaine et se revendique comme telle loin des contingences de productions artistiques. Un temps qu’ils souhaitent à un moment partager avec d’autres.

*Le souci de soi Le souci de soi selon la lecture qu’en offre Foucault, en mettant l’accent sur le processus de travail que chacun est amené à entreprendre pour soi-même et pour la cité, semble, en dépit de problématisations partant de prémisses en apparence éloignées, pouvoir être rapproché du concept de care développé par Joan Tronto. Le care, en effet, suppose également un processus de travail qui se fonde sur un rapport à l’autre en termes de proximité et de contextualisation. À un second niveau, le souci de soi, comme le care, supposent un rapport à la cité, en d’autres termes un rapport éthique au politique.

Advertisements

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s