rationalité

Il n’est pas possible de comprendre le débat sur la rationalité ou l’irrationalité de la science sans prendre en considération les chercheurs avec leurs buts et leur trajets. Une enquête avait été réalisée auprès d’une vingtaine de Prix Nobel, biologistes, chimistes, généticiens, etc., dans les années 1960, au début des manipulations génétiques. Elle interrogeait sur l’avenir de ces techniques et ce que l’on pourrait espérer en obtenir. En dehors de banalités comme rendre l’homme meilleur ou plus intelligent ils se sont révélés incapables de dire quel modèle humain leur paraissait souhaitable. L’absence de finalité autre que purement technique jette un doute sur la rationalité des recherches scientifiques.

via Sciences, technologies et société — Wikipédia

toute cette page est riche, à fouiller.

On parlerait d’un prolétariat scientifique?

J’ai lu un article dans lequel,  si je me souviens bien, le patron de la banque mondiale disait qu’il ne comprenait pas a quoi servait son travail.
Le journaliste concluait en disant qu’il était le prolétaire le mieux payé du monde.

je l’ai recherché en vain,

mais du coup je suis tombé sur ce site , avec de beaux graphiques.
http://tylervigen.com/spurious-correlations

us-spending-on-science-space-and-technology_suicides-by-hanging-strangulation-and-suffocation

 

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s