omnibus

Un bus informatique est un dispositif de transmission de données partagé entre plusieurs composants d’un système numérique. Le terme dérive du latin omnibus (à tous) ; c’est le sens, d’un usage plus ancien, du terme bus en électronique. Le bus informatique est la réunion des parties matérielles et immatérielles qui permet la transmission de données entre les composants participants.

On distingue généralement un bus d’une part d’une liaison point à point, qui ne concerne que deux composants qui en ont l’usage exclusif, et d’autre part, d’un réseau, qui implique des participants indépendants entre eux, c’est-à-dire pouvant fonctionner de manière autonome, et qui comprend plusieurs canaux permettant des communications simultanées.

via Bus informatique — Wikipédia

20150425_ldp001_0

(on dirait le radeau de la méduse)

Des transports en commun.

Là,  le lien entre matière et pensée(?) apparaît.

Les données prennent appui sur une modification matérielle, un changement dans un état d’excitation.

Un bassin versant1 ou bassin-versant est l’espace drainé par un cours d’eau et ses affluents. L’ensemble des eaux qui tombent dans cet espace convergent vers un même point de sortie appelé exutoire : cours d’eau, lac, mer, océan, etc.

Le bassin versant est limité par une ligne de partage des eaux qui correspond souvent aux lignes de crête mais pas toujours. Généralement un bassin versant se développe au-delà des lignes de crête. Une ligne de partage des eaux est une ligne de divergence de pentes. Les eaux de pluies de part et d’autre de cette ligne s’ecoulent dans deux directions différentes en emportant avec eux les éléments dissous ou en suspension tels que les sédiments et les pollutions.

Chaque bassin versant se subdivise en un certain nombre de bassins élémentaires (parfois appelés « sous-bassin versant ») correspondant à la surface d’alimentation des affluents se jetant dans le cours d’eau principal.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Bassin_versant

La source est multiple.
Notre corps est fait d’eau, en grande majorité.
Une histoire de pente à creuser.

Un arbre n’est pas facile à visualiser; c’est un réseau de racines, sous terre.

je comprends pas la photo alors je t’en propose une autre :

y8yv72bkuoj4fppzwcdkyomflbs500x313

Oui, un peu d’optimisme.

il y a les trois thés,

Le cérémonial du thé est une manière de montrer l’hospitalité et un prétexte pour discuter avec le visiteur de passage. Le thé a été introduit au début du XXe siècle au travers de l’influence arabo-musulmane. Refuser un thé ou ne pas boire les trois thés est jugé impoli. En effet les mêmes feuilles de thé vert sont utilisées pour confectionner trois services à la suite ; « Le premier thé est amer comme la mort, le second est doux comme la vie et le dernier est sucré comme l’amour. »

https://fr.wikipedia.org/wiki/Touareg#Vie_sociale

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s