arbre(s)

Les structures arborescentes des fichiers dans des dossiers, l’organisation de nos sociétés.
Il y a un imaginaire qui nous tient, ce n’est ni bien ni mal, c’est ainsi.

C’est pourtant avant tout fragile un arbre, ça ne tient que sur un pied.
Il n’y a pas de logique plus juste qu’une autre, on peut juste imaginer un réseau de racines interconnectées.

 

La théorie du Rhizome — développée par Gilles Deleuze et Félix Guattari — se présente comme l’un des piliers constitutifs de ce que l’on appelle la « French Theory ». Il s’agit d’une mise en perspective horizontale, omnidirectionnelle et vivace, et non plus d’une élévation plus ou moins statique, perpendiculairement établie sur un modèle pyramidal ou strictement arborescent (sans dynamique interne, ainsi que dans un organigramme figé).

L’inspiration d’un tel système de fonctionnement vient des travaux mathématiques qui ont abouti à la popularisation des fractales ; mais qui sont là pris en compte dans une large et méthodique extrapolation, pragmatique et militante. Cette théorie scientifique se penche sur les implications possibles, philosophiquement et/ou artistiquement viables, ainsi que sur les ouvertures possibles dans ses applications sociales en devenir, comme éventuellement politiques (en imaginant des configurations inédites, en mutation). Le rhizome porte en lui une part d’impermanence.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Rhizome_(philosophie)

Il faut repenser au réseau maillé. Ça résout beaucoup de problèmes.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Topologie_mesh
arbre de vie mexicain, chargé de symboles

treelifecraftsmapdf

 

arbre de la connaissance du bien et du mal

lucas_cranach_28i29_-_adam_and_eve-paradise_-_kunsthistorisches_museum_-_detail_tree_of_knowledge

arbre de mort

1939

Southern trees bear strange fruit
Blood on the leaves and blood at the root
Black bodies swinging in the southern breeze
Strange fruit hanging from the poplar trees

Pastoral scene of the gallant south
The bulging eyes and the twisted mouth
Scent of magnolias, sweet and fresh
Then the sudden smell of burning flesh

Here is fruit for the crows to pluck
For the rain to gather, for the wind to suck
For the sun to rot, for the trees to drop
Here is a strange and bitter crop

 

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s