érection

José Delgado (né José Manuel Rodríguez Delgado), né le 8 août 1915 à Ronda et mort le 15 septembre 2011 à San Diego, est un neurophysiologiste, pionnier dans la technologie des implants cérébraux.

Delgado pouvait contrôler des animaux comme des « jouets électriques »1, en pressant différents boutons, il pouvait ainsi faire ouvrir et fermer les yeux à un singe, lui faire tourner la tête, bouger la langue et les lèvres, provoquer un grognement, le faire éternuer, bailler, augmenter ou diminuer fortement la quantité de nourriture consommée, faire tomber en sommeil profond ou maintenir éveillé, modifier le rythme cardiaque, il pouvait également forcer un chat à se lécher y compris durant son sommeil et le forcer à lever une patte1,2. Avec des stimulations dans l’hypothalamus, il pouvait contrôler la dilatation des pupilles « aussi facilement qu’un objectif d’appareil photo »1,2.

Delgado fit également des expériences sur des humains, et réussit à forcer quelqu’un à plier les doigts, le signal électrique envoyé dans le cerveau étant supérieur à la volonté du patient (cobaye) de garder les doigts tendus1,2.

via José Delgado — Wikipédia

Lui, il me fait vraiment penser au savant fou, au docteur Mengele, sans ses moyens heureusement.
Mais il n’est pas tout seul :

http://www.clinatec.fr/recherche/nos-projets/le-projet-bci/

Je me pose la question des financements de ces recherches, de leur encadrement.
Mais bien entendu, j’ai confiance en la science, et en la démocratie, on a toujours les solutions techniques, non?
https://fr.wikipedia.org/wiki/Bioéthique
Le problème ici, c’est la vitesse et les moyens, parce que dans la science et l’industrie, tout va vite.

statue3

At the very centre of Piazza Affari, the square in Milan where the Italian stock exchange has its headquarters, is a marble statue depicting a hand with only its middle finger standing up.
(…)
The statue bears the title of L.O.V.E., which stands for Libertà, Odio, Vendetta, Eternità (Freedom, Hate, Vengeance, Eternity) and was created in 2010 by the Italian artist Maurizio Cattelan, known for his provocative works. The statue was supposed to stay in Piazza Affari for just a couple of weeks, but the city government decided to keep it there indefinitely.

http://www.atlasobscura.com/places/love

Le doigt de Catellan est visible, mais à quel prix?
Comment cela a t’il été financé?
Est ce que ça ne pourrait pas être un peu plus fin?
Parce que « choquer », ça ne fait pas avancer.
Ça n’empêche pas le blanchiment d’argent par le marché de l’art.

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s