all-over

chaos-never-dies-day

Il faut imaginer cette image sans bords.

couleur – matière – rythme

circuit -trajet pour l’œil.

flot- flux- tempête .

Rack à câbles.

Matériel et immatériel.

La représentation de la forme extérieure de la machine ne me tente pas trop, à cause du risque de réification.
Je souhaite transformer la matière de ces machines.
Je cherche une représentation des méthodes internes et transcrire les liens de causalité, des systèmes fonctionnels qui sont les limites de la machine.
Il y a dans notre « humanité » plus que cela, mais pour représenter ça, on ne peut peut être que faire que des « vues d’artiste ».
C’est ce qui m’intéresse en ce moment.

La question posée serait :
Que pourrait être l’intelligence artificielle, si on considère la nôtre ?
Peut on dépasser notre nature et transcrire ce qui fait naître les idées?

En fait, je pense que c’est ce qu’on fait, quand on se perd dans une masse.
Dans notre dialogue, il y a toujours une différence entre ce qui est émis et ce qui est perceptible.
Même si on se connaît, même si on cherche à anticiper ce que l’autre percevra de la proposition.
C’est peut être là que ça se passe.
Je cherche à rendre ça accessible, c’est très riche, à mon avis.

.

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s