Sans tête, avec la main

albers03

image Joseph Albers

 

Marcel Duchamp a dit un jour que « le but était d’oublier avec sa main… Je voulais une fois encore mettre la peinture au service de l’esprit ». La tête a toujours été le principe directif de la musique occidentale, et la musique expérimentale a enseigné avec succès aux exécutants à se souvenir avec leurs mains afin de produire des sons, et à en faire l’expérience, de manière physiologique.

dans Expérimental musique, Michael Nyman, edition Allia que je lis en ce moment

Advertisements

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s