activité

Le jeu et le travail

Certains chercheurs distinguent une différence critique entre le jeu et le travail. Le jeu est principalement une activité que choisit la personne pour elle-même plutôt qu’une prescription venant d’une autre personne. Il s’agit d’un processus et non un produit ou un résultat prévu. Le travail, d’un autre côté a un objectif défini et un résultat précis.

Selon Doris Bergen :

Pour qu’une activité soit considérée comme du jeu, l’expérience doit inclure un contrôle de l’intérieur, une habilité à manipuler et à inventer la réalité et une forte pulsion de motivation à jouer. Si les parents et les éducateurs essayent d’étiqueter des expériences comme du jeu mais auraient en réalité des conditions particulières pour l’activité, alors celle-ci deviendrait du travail et non du jeu. Par exemple, il est impossible de jouer avec des cartes mémoires qui ont pour objectif de faire mémoriser à l’enfant ce qui se trouve sur chaque carte. Ce n’est pas du jeu et l’enfant fait rapidement la différence entre un jeu pur et du travail déguisé en jeu.

Le jeu n’est pas une perte de temps, mais plutôt du temps passé à la construction de nouvelles connaissances à partir des expériences précédentes.

via Apprentissage par le jeu — Wikipédia

C’est plaisant, d’écrire un blog à deux, de jouer aux artistes.

Mais voila, on retourne au droit à la paresse, de Paul Lafargue.

« Une étrange folie possède les classes ouvrières des nations ou règne la civilisation capitaliste. Cette folie traîne à sa suite des misères individuelles et sociales qui, depuis deux siècles, torturent la triste humanité. Cette folie est l’amour du travail, la passion moribonde du travail, poussée jusqu’à l’épuisement des forces vitales de l’individu et de sa progéniture. »

On pourrait supprimer le mot capitaliste de cette phrase.
Parce que jusqu’ici, on n’a pas vu d’alternative viable se développer.
Ce n’est pas la volonté qui manque, pourtant.
Demain, on rase gratis.

Mais j’ai l’intuition qu’en remettant la passion au centre du questionnement, on arrive a se poser des questions autour de la responsabilité individuelle et collective.
Savoir limiter son engouement pour une activité, parce qu’on ne joue pas vraiment.

La machine travaille sans zèle, elle exécute des ordres.
Ça ne pose pas de question éthique, de l’exploiter.
Il n’y a pas d’intelligence artificielle, c’est juste une illusion, à mon avis.
C’est un outil, rien de plus.

Ce qui pose des questions, c’est plutôt :
– qu’est ce que je produis ?
– pour qui ? – comment ?
– pourquoi ?
– qu’est ce que j’oublie ?

Celui que Marx appelle prolétaire ne peut pas répondre à ces questions.
Ce mot ne touche plus personne, dans une classe moyenne généralisée .
Guy Debord parle de péonage, ça semble pire que l’esclavage. (dans in girum )
Si on y met du cœur, c’est mieux se voiler la face car tenter de connaître, de ressentir,
c’est au moins aussi douloureux que d’ignorer .

Dans le jeu Warcraft ( je n’y joue pas, mais c’est très connu) , il y a des peons.

La réponse qui consiste à justifier une activité par la nécessité de survivre est évidemment une perversion de ce que l’on pourrait porter.
Il semble que l’on perde beaucoup de temps, à se plier pour entrer dans un moule.
On en a tous, des choses qui nous révoltent.

La machine doit être pensée comme un tout , de sa conception à sa fonction puis sa remise en circulation, il s’agirait d’un bien commun, comme l’eau potable devrait l’être.

Là, ça peut devenir utile à TOUS .

Ce qui est bien en ce moment, c’est qu’on sent qu’on touche le fond.
C’est un fond vaseux, mais on peut commencer à taper du pied.
Il y en a qui ne s’en privent pas.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Peon

https://fr.wikipedia.org/wiki/Esclavage_salarié

8 millions de vues, quand même.

 

peon

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s