itérer

https://www.ica.org.uk/whats-on/cybernetic-serendipity-documentation

Il y a eu cette expo à Londres, en 1968 : Cybernetic serendipity

la bonne doc est ici:

http://cyberneticserendipity.net/

il y a un pdf, aussi : cybernetic_serendipity

 

Itérer, ce n’est pas répéter.
Voir ce qui a été fait, le critiquer, en tirer des enseignements.
Bien utiliser les machines, montrer la limite de l’aléatoire généré.

Savoir ou on se situe dans notre rapport à la virtuosité.
Je pense que ça demande de la finesse, de franchir le quatrième mur.

On peut jouer sur l’attrait vers l’automate, mais bien le gérer.
Montrer que c’est un outil et que nous nous jouons de lui, que nous l’utilisons hors de ce pourquoi il a été conçu.

Ce qui compte, c’est au moins autant la forme que l’on donne, que la manière dont elle peut être perçue.
On peut tenter de s’incarner dans le résultat de notre travail, mais si on utilise des dispositifs, ce qui compte peut être encore plus, c’est de les rendre sensibles (perceptibles).

Là, il y a tout un potentiel, c’est un propos qui me semble important, pour éviter que le totem soit toujours sacralisé.

Si on peut se passer de notice explicative, c’est mieux, non?

La distanciation est un principe théâtral lié au départ à la dramaturgie de Bertolt Brecht. Se positionnant à l’inverse du théâtre aristotélicien, le théâtre épique se fonde, selon Brecht, sur la distanciation (en allemand Verfremdungseffekt). S’opposant à l’identification de l’acteur à son personnage, elle produit un effet d’étrangeté par divers procédés de recul, comme l’adresse au spectateur, le jeu des acteurs depuis le public, la fable épique, la référence directe à un problème social, les songes, les changements à vue, etc. Ces procédés visent à perturber la perception linéaire passive du spectateur et à rompre le pacte tacite de croyance en ce qu’il voit (ce que Jean Ricardou nomme « illusion référentielle » pour le roman).

https://fr.wikipedia.org/wiki/Distanciation_(th%C3%A9%C3%A2tre)

La couverture, c’est celle d’un livre que j’ai lu vers 8 ans.
serendipity

Advertisements

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s