preuve

STANLEY CLARKE, Spanish Phases For Strings and Bass .

Une preuve (parmi beaucoup d’autres -) qu’on ne peut pas tout modéliser, à mon avis.

Quand j’écoute ses sons, des images complexes naissent dans ma tête.
Il sait (très bien) jouer.
Il se joue de mes sens. Il le fait avec bienveillance.
Il garde un œil acéré sur ce qu’il émet par les sons qu’il produit,
mais à mon avis, il se fait plaisir avant tout.

Procéder par l’exemple, donner sans diriger.

écoute Lopsy Lu , on en parlera.

classification-andre-walker

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s