lieux et mémoire

p1010594

Ma cousine Michèle avait un fiancé marbrier à Carrare. C’était l’époque où j’essayais toutes sortes de matières pour découvrir la sculpture (plâtre, terre, assemblages, soudures…). Elle a réussi à nous faire parvenir, à mon ami sculpteur Sylvain et à moi deux cubes de marbre. Le livreur, peu scrupuleux, nous les laissa sur le trottoir devant l’atelier de Sylvain. Après avoir utiliser l’ancestrale manière égyptienne pour faire rouler les marbres jusqu’à l’atelier, nous étions bien embarrassés avec ces deux cubes larges d’environ 80cm et pesant leur poids. J’ai mis un an avant de réaliser la pièce ci-dessus, squattant l’atelier de Sylvain en le pourrissant de milliers éclats de marbre. La sculpture fut ramener chez moi au quatrième étage après avoir beaucoup souffert pour l’y faire parvenir. Elle reste là, dans la salle de bain coincée sous le lavabo, pendant des années. A mon déménagement, Sylvain donna refuge à la sculpture dans le jardin de ses parents à Fontenay où elle y est toujours.

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s