fondations

oui, on se comprend bien.

Les strates du bas sont celles qui m’intéressent le plus.

4. pour corrompre, déstabiliser
3. pour dérouter
2. pour recomposer
1. pour altérer

Mais en aucun cas détruire, il s’agit de comprendre, d’étudier.
Là, il y a une éthique, avec des choix à faire.
Si on utilise des machines, ce n’est pas comme un crayon.

Il y a 20 ans, à un moment, j’ai eu les moyens techniques de faire de grosses bêtises,
mais j’ai préféré m’abstenir, j’ai effacé scrupuleusement les outils dangereux.
Il y en a tout le temps, des gamins qui finissent en tôle pour ça.
La sécurité, c’est pas plus friable sur internet qu’ailleurs,
mais il faut accepter le danger d’être en vie.
Les zombies, c’est pas nous.

Même pour la « bonne cause », il y a des trucs que je ne ferai pas.

La capacité que l’on a à « ne pas faire » me semble aussi importante que celle de chercher à connaître.
Mais il ne faut pas généraliser là, parce que sinon on ne fait plus rien.
Un truc que j’ai mis du temps à comprendre.

N° de couche Nom Fonction
7 Application Point d’accès aux services réseaux (messagerie, transfert de fichier, P2P, etc.)
6 Présentation Gère le chiffrement/déchiffrement des données et convertit des données machines en données exploitables.
5 Session Gère le dialogue entre les différentes applications (qui parle, qui attend, etc.). Gère les reprises suite aux pannes de dialogue.
4 Transport Gère le bon acheminement des messages et optimise les ressources du réseau. Utilise les messages de la couche session, les découpe s’il le faut en unités plus petites et les transmet à la couche réseau, tout en s’assurant que les morceaux arrivent correctement de l’autre côté. Cette couche rassemble aussi les morceaux du message à la réception.
3 Réseau C’est la couche qui permet de gérer le routage des paquets et l’engorgement du réseau.
2 Liaison Elle fractionne les données d’entrée de l’émetteur physique (signaux) en trames, en gérant le début et la fin de celles-ci, transmet ces trames en séquences et gère les trames d’acquittement renvoyées par le récepteur. Cette couche détecte et corrige (quand elle peut) certaines erreurs intervenues sur la couche physique.
1 Physique La couche physique s’occupe de la transmission des bits sur un canal de communication. Cette couche doit garantir la parfaite transmission des données (un bit 1 envoyé doit bien être reçu comme bit valant 1). Cette couche normalise les tensions de seuil faisant passer un bit de 0 à 1 ainsi que les caractéristiques physiques des connecteurs de liaisons (forme des connecteurs et topologies).

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s