Lumière blanche

spectreetcercle

Qu’est-ce que la lumière blanche ?

La lumière blanche est aussi bien émise par le soleil que par une ampoule électrique. Elle se déplace à la vitesse de 300000km/s. Elle est formée d’un mélange de couleurs : ce sont les couleurs de l’arc-en-ciel qui composent le « spectre » de la lumière visible. On distingue sept couleurs : le rouge, l’orange, le jaune, le vert, le bleu, l’indigo et le violet. Pour visualiser toutes les couleurs contenues dans la lumière blanche, il suffit d’observer la surface d’une bulle de savon ou d’un disque laser. La lumière est alors décomposée : c’est le phénomène de diffraction. Dans un arc-en-ciel, ce sont les gouttes d’eau en suspension dans l’atmosphère qui décomposent la lumière du soleil.

Aucun midi ne ressemble aux ambiances artificiellement créées par la lumière blanche, ne serait-ce que parce qu’il n’y a pas de lumière diurne sans pénombre qui la borne. Du fait de son intensité, la lumière blanche fabrique en revanche un espace où il n’y a plus d’ombres et , par conséquent, plus aucun moyen d’échapper à ses rets. Tout se passe comme si, au lieu de s’y arrêter, elle traversait les êtres qu’elle rencontre pour ne laisser derrière elle qu’une blancheur un peu sale. Son rapport intime avec l’idéal sécuritaire vient de là : au lieu d’éclairer quoi que soit, la lumière blanche surveille les choses qui pénètrent dans son halo. (M. Foessel, la nuit)

arkwright-s-cotton-mills-by-night

Joseph Wright of Derby les filatures de coton d’Akwright, la nuit (1782)

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s