ersatz

Ersatz en philosophie

En philosophie, un ersatz est un élément représentatif d’un tout non significatif de ce tout. Il s’agit d’une parcelle, d’un morceau, d’un détail, qui, considéré individuellement, représente l’ensemble de manière insignifiante, déformée par réduction ou simplification et faisant abstraction de la relativité du tout.

Exemple : un ersatz de connaissance signifie une connaissance limitée, un bout de connaissance ou un détail qui n’a aucune crédibilité possible puisque ignorant toute relativité avec La Connaissance en général, puisque ignorant si cette parcelle de connaissance considérée individuellement n’est pas caduque relativement à la connaissance réelle et totale connue.
Ersatz en psychanalyse
C’est la façon dont on satisfait au pis-aller un désir dont le but est inaccessible. Dans nos rêves et nos rêveries, nous sommes à l’abri des démentis du réel. La littérature, les arts plastiques, le théâtre, le cinéma, la télévision et l’internet nous offrent de l’imaginaire à consommer comme ersatz, des manques dont nous souffrons dans notre vie. Les rois, les héros, les princes et princesses, les acteurs, les chanteurs, les individus lancés de nos jours par la presse à scandale jouissent d’une vie que beaucoup de leurs admirateurs ne peuvent se permettre. Ce sont avant tout nos désirs sexuels et agressifs qui renvoient à des ersatz. Les sports-spectacles, les comptes rendus d’audience de procès criminels, les reportages de guerre ou de faits délinquants fictifs comme ceux des romans policiers apaisent les tendances agressives de l’individu. Le commerce du sexe et la pornographie, de même que le voyeurisme quotidien vécu en regardant des vêtements dénudant certaines parties du corps, endiguent l’aspiration à une sexualité réelle mais surtout celle considérée comme perverse. Beaucoup d’actes qui sont des ersatz ne sont pas considérés comme tels. Sigmund Freud fut le premier à découvrir, dans certains symptômes d’hystérie et de névroses, la manifestation de tendances sexuelles. Le refoulement dans ces cas a rendu la sexualité méconnaissable mais la pulsion se maintient à travers le symptôme. Le conflit qui, ici, est devenu maladie, peut s’exprimer chez des êtres sains occasionnellement ou de manière habituelle par des actes compulsifs ou symptomatiques comme le fait de se ronger les ongles, de se curer le nez, de se tripoter les vêtements ou autres marottes.

via Ersatz — Wikipédia

 

kit-drapeaux-de-table-coupe-du-monde-de-football-2014-mini-drapeaux-10-x-15-cm.png

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s