Taxinomie

img_7804

« Le cadre intellectuel dans lequel Couffignal inscrit ses réflexions peut être schématisé ainsi : l’étude systématique des machines à calculer, comparable à la taxonomie des êtres vivants établie par les naturistes, conduit à formuler la loi de leur évolution. Celle-ci va dans le sens d’une différenciation des organes et d’une complexification croissante nécessitée par l’automatisation croissante de ces machines… » Pierre-Eric Mounier-Kuhn L’informatique en France

s1ch-caravelle

Le livre est super intéressant très fourni, de plus de 500 pages. Y’a un chapitre sur l’échec de la construction d’ordinateurs dans la recherche publique. Y’a pas que Couffignal!

A demain

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s