impulsions

En psychologie, l’impulsion ou impulsivité est un comportement spontané qui ne tient pas de la raison.
En physique, l’impulsion ou moment linéaire est le moment conjugué d’une variable d’espace linéaire, par opposition à variable d’espace angulaire.

En électricité/électronique, une impulsion est une variation brève et rapide d’un état électrique généralement utilisé comme signal. La description formelle d’une impulsion est la distribution de Dirac.

 

À la suite de la première Guerre mondiale, qui avait entraîné Freud vers la mise en évidence, en 1920, de la pulsion de mort dans Au-delà du principe de plaisir, il élargit la perspective au-delà de l’inconscient au sens strict pour s’attacher à mettre en évidence un mécanisme semblable, à l’œuvre au niveau de la culture, entendu au sens de civilisation, comme tout ce qui régit et nourrit la vie en commun de l’humanité. Il s’agit d’un des rares ouvrages où Freud utilise sa métapsychologie en dehors du seul champ psychanalytique, pour l’inscrire dans une perspective sociale, en se posant la question de savoir si la civilisation tend vers un progrès à même de surmonter les pulsions destructrices qui l’animent.

Freud y affirme notamment que :

la culture est édifiée sur du renoncement pulsionnel, car la vie en commun suppose une restriction de la liberté individuelle ou le conformisme ;

le respect des exigences sociales est assuré par le père puis par le « surmoi » (père intériorisé, faculté à s’autocontraindre, conscience morale) ; la tension entre le « ça » (principe de plaisir) et le « moi » (principe de réalité), entre l’égoïsme (amour de soi) et l’altruisme (amour d’autrui), est source du sentiment de culpabilité et de la conscience morale ;

ces exigences sociales se manifestent dans la morale et dans la religion y compris dans la beauté, la propreté et l’ordre : ces discours tentent de légitimer et d’assurer le renoncement au plaisir égoïste.

la civilisation a toujours été animée par un « combat entre la pulsion de vie et celle de mort »1, et que nul « ne peut présumer du succès et de l’issue1 » de ce combat. Ainsi, rien ne garantit selon Freud que les civilisations, même celles qui sont considérées comme les plus modernes, ne finissent par s’autodétruire.

 

La fonction δ de Dirac est très utile comme approximation de fonctions dont la représentation graphique a la forme d’une grande pointe étroite. C’est le même type d’abstraction qui représente une charge ponctuelle, une masse ponctuelle ou un électron ponctuel. Par exemple, pour calculer la vitesse d’une balle de tennis, frappée par une raquette, nous pouvons assimiler la force de la raquette frappant la balle à une fonction δ. De cette manière, nous simplifions non seulement les équations, mais nous pouvons également calculer le mouvement de la balle en considérant seulement toute l’impulsion de la raquette contre la balle, plutôt que d’exiger la connaissance des détails de la façon dont la raquette a transféré l’énergie à la balle.

Par extension, l’expression « un Dirac » (ou « un pic de Dirac ») est donc souvent utilisée par les physiciens pour désigner une fonction ou une courbe « piquée » en une valeur donnée.

 

En physique et dans diverses techniques apparaissent des signaux, fonctions du temps ou, plus exceptionnellement, d’une variable d’espace. L’analyse spectrale recouvre plusieurs techniques de description de ces signaux dans le domaine des fréquences. Elle permet en particulier d’obtenir les caractéristiques de la réponse d’un système linéaire en utilisant une fonction de transfert. En mathématiques, l’analyse harmonique correspond à une partie de ces techniques.

Le truc de l’analyse harmonique, c’est que c’est un peu subjectif.
Si on cherche quelque chose, quelque part on sait déjà quoi.
Le décalage, la distorsion du modèle peu provenir de là.
Même les systèmes qui tentent de se corriger portent cette subjectivité.
Parce qu’ils essaient de se corriger.

 

Le transfert de technologie correspond à la transmission de savoirs, de techniques ou de savoir-faire d’une entité (entreprise, organisation ou pays) à une autre ;

En arts graphiques, les caractères transfert sont des planches de caractères typographiques ou de symboles divers, que l’on peut reporter sur tout support par frottage avec un instrument approprié ;
(…)
En informatique, un transfert de données, en suivant en général un protocole de communication, par exemple un transfert de fichier.
(…)
Un transfert en sérigraphie est un mode d’impression textile ;

 

spectrogramme_homme.jpg

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s