Altération

  • En écologie, l’altération peut avoir un sens particulier dans le domaine de l’agrologie (dégradation pédogéophysique d’une roche-mère ou d’un sol) ou de l’écologie des milieux aquatiques, dans le contexte des SDAGEs par exemple (l’altération du milieu désigne alors une modification de l’état d’un milieu aquatique ou d’un hydrosystème, allant dans le sens d’une dégradation. Les altérations se définissent par leur nature (physique, ionique, organique, toxique, bactériologique, etc.) et leur effet (eutrophisation, asphyxie, empoisonnement, modification des peuplements, etc.).).
  • En musique, et plus précisément, dans le solfège, une altération renvoie à la modification de la hauteur primitive d’un son, ainsi qu’au symbole représentant cette modification.
  • En linguistique, le terme d’altération désigne une modification phonétique, comme l’amuïssement, la diphtongaison ou la métathèse.
  • En géologie, l’altération est la modification chimique et physique des roches, principalement due à l’eau et aux variations de températures et de pressions. L’altération chimique est liée au dioxyde de carbone contenu dans l’eau ainsi qu’à la nature des roches et au milieu climatique. L’altération des silicates en est un des principaux processus.
  • En science des matériaux : voir Vieillissement, Endommagement et Dégradation d’un polymère.

schémaTDR004

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s