flair

Le flair est le terme désignant en français le sens de l’olfaction, l’odorat.
Le flair désigne parfois l’intuition du médecin, du détective

via Flair — Wikipédia

Il y a des odeurs que j’aime bien, mais quand je le dis, on me regarde bizarrement.
Comme les clopes, mais aussi l’huile de moteur chaude, le fumier ( pas le lisier),
les odeurs de sous-bois moisis, la fête en fin de soirée …

On vit dans un monde hygiéniste.
ça ne sent rien, ou pue le parfum, comme à la cour de Versailles.
En ville, ça sent surtout les résidus de combustion du pétrole.
J’essaie de faire confiance à mon flair, parfois, ça me sort de situations ambiguës.

Cacosmie
Trouble de l’odorat qui amène les patients à aimer ou percevoir des odeurs fétides, putrides ou réputées désagréables. La cacosmie peut avoir une origine physiologique (rhinite, sinusite, tumorale) ou psychologique. Souvent confondu avec la cacostomie qui désigne l’exhalaison d’odeurs désagréables. Celles-ci proviennent de troubles fonctionnels (de la bouche ou du système digestif).

Je n’en suis pas là non plus. Je connais le savon.
Mais les ordinateurs, ça sent le chaud, ça sent l’ozone parfois.

Contrairement au dioxygène inodore, l’ozone est perçu par l’odorat humain (décelable dès la concentration de 0,01 ppm4,5) ; son odeur caractéristique qui rappelle l’eau de Javel est perceptible dans les endroits confinés où règne un champ électrique important (transformateur haute tension, échelle de Jacob, tubes UV, allume-gaz). Respiré en grande quantité, il est toxique et provoque la toux.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Ozone

J’aime bien l’ozone. C’est toxique et nécessaire.
Je repère l’odeur, maintenant plus facilement.

 

Au niveau anatomique, le système olfactif est composé de deux structures, le système olfactif principal dont la stimulation induit les sensations d’odeur et le système trigéminal qui induit des sensations somatosensorielles (tactile, thermique, douleur, humidité)22. Il existe une troisième partie appelée « organe voméronasal », qui est situé en retrait dans l’orifice des narines. Chez l’homme l’organe voméronasal reste dans un état rudimentaire car ses afférences nerveuses disparaissent dès la 18e semaine de la vie embryonnaire. Il ne semble pas fonctionnel, mais son implication dans la détection de phéromones fait l’objet d’un vif débat (Giorgi et al., 2000; Foltan et Sedy, 2009; Mast et Samuelsen, 2009). Chez de nombreuses espèces de vertébrés cet organe sensoriel est lié à la perception des phéromones pour sa reproduction ou le marquage de son territoire par exemple.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Olfaction

bb138abad439914b8586836d4e0586fa.jpgTout le monde y pue,
Il sent la charogne.
Y a que le Grand Babu
Qui sent l’eau de Cologne
Tout le monde y pue,
Il fait mal au coeur.
Y a que le Grand Babu
Qu’a la bonne odeur.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s