Levures

20170723_165605

Une levure est un champignon unicellulaireN 1 apte à provoquer la fermentation des matières organiques animales ou végétales. Les levures sont employées pour la fabrication du vin, de la bière, des alcools industriels, des pâtes levées et d’antibiotiques.

Je me pose des questions sur les levures, qui sont des champignons unicellulaires, un organisme vivant très simple, ou plutôt complexe, selon les questions qu’on se pose.
C’est quelque chose d’omniprésent et de peu visible.

Il y a le fait que ça produise des bulles de gaz, ou de l’alcool.
J’y vois un rapport avec notre environnement économique.

Il y a le fait que c’est difficile d’imaginer parmi ces cellules, des individualités s’affirmer, voire une volonté, une conscience.

La juxtaposition de ces cellules ne suffit pas pour produire un sens commun autre que la somme de ses parties.
Je cherche ce qui leur manque, puisque par certains cotés, elles nous ressemblent.

Comme des champignons, se reproduire par clonage ou scissiparité, ça ne mène pas loin au niveau local.
Le nombre n’influence que l’ampleur du résultat, pas sa teneur.

Il semble se passer quelque chose qui dépasse ça, dans l’intelligence humaine.

Il y a du neuf, dans chaque nouvelle génération.
Mais il s’agit aussi de transmettre le tronc commun.

La (bio)masse, c’est notre base vitale.
pour pouvoir digérer, pour vivre, nous en contenons des colonies.
Le recyclage de notre matière carbonée, ça passera bien par là un jour.

La question qui reste est que faire évoluer un peu notre humanité avant ça,
en provoquant par exemple des situations qui favoriseraient la sérendipité,
c’est accepter de s’influencer mutuellement, qu’il y ait au moins eu tentative d’échapper, dans nos vies, à l’idée d’un « éternel recommencement ».

C’est un des trucs qui me plaît le plus, dans l’idée de faire les choses à deux pour le moment, avec d’autres ensuite peut-être, avec cette idée de transversalité.
il y a influence, subie et provoquée, des deux cotés.
Ce n’est pas fusionnel, mais beaucoup plus riche que ça.
et après, c’est une question d’échelle.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s