L’univers magique

Simondon p164

définition possible du blog : s’institue une réticulation de l’espace et du temps qui met en exergue des lieux et des moments privilégiés, comme si tout le pouvoir d’agir de l’homme et toute la capacité du monde d’influencer l’homme se concentraient en ces lieux et en ces moments.

L’univers magique est structuré selon la plus primitive et la plus prégnante des organisations : celle de la réticulation du monde en lieux privilégiés et en moments privilégiés.

p165 points clés

Dans la totalité constituée par l’homme et le monde apparaît comme première structure un réseau de points privilégiés réalisant l’insertion de l’effort humain, et à travers lesquels s’effectuent les échangent entre l’homme et le monde…. On pourrait nommer ces points singuliers des points-clés commandant le rapport homme-monde, de manière réversible, car le monde influence l’homme comme l’homme influence le monde. Tels sont les sommets des montagnes ou certains défilés, naturellement magiques, parce qu’ils gouvernent une contrée. Le cœur de la forêt, le centre d’une plaine ne sont pas seulement des réalités géographiques métaphoriquement ou géométriquement désignées : ce sont des réalités qui concentrent les pouvoirs naturels comme elles focalisent l’effort humain : elles sont les structures figurales par rapport à la masse qui les supporte, et qui constitue leur fond.

ajoncs_fogeo_sept_2010

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s